Gilles Apap – violoniste


Gilles Apap - violoniste

Gilles Apap – violoniste

« Pour moi, vous êtes l’exemple du musicien du XXIème siècle. Vous représentez la direction dans laquelle devrait évoluer la musique : d’un côté, le respect patrimonial du précieux répertoire classique […] ; de l’autre côté, la découverte de la musique d’aujourd’hui (populaire) et de sa part créative, non seulement dans l’improvisation mais aussi dans l’interprétation.» Yehudi Menuhin


Gilles Apap est apprécié pour ses interprétations virtuoses d’oeuvres clés du répertoire classique, autant que pour l’intérêt qu’il porte à la musique traditionnelle comme le Fiddle irlandais, la musique tzigane, l’American Old-Time ou la musique traditionnelle de l’Inde. Il les interprète avec la même passion, la même joie et la même intensité que celles de Bach, Mozart, Ravel ou Enesco.

Gilles Apap a grandi à Nice où il a été l’élève d’André Robert, de Gustave Gaglio (Conservatoire de Nice) et Veda Reynolds (CNSM de Lyon). Il achève sa formation avec distinction à l’âge de 19 ans et se rend aux USA pour suivre des cours au Curtis Institute avant de prendre le poste de Premier Violon à l’Orchestre Symphonique de Santa Barbara (jusqu’en 2003).

En 1985, il remporte le Premier Prix de Musique Contemporaine au Concours International Yehudi Menuhin. Une relation amicale et sincère se développe alors entre les deux artistes : ils travaillent ensemble sur un projet de film, produit par Arte, dédié à Mozart et son troisième concerto pour violon dirigé par Yehudi Menuhin. Malheureusement celui-ci décède quelques jours avant le début du tournage : c’est Gilles Apap qui termine le film « in Memoriam Sir Yehudi Menuhin ». Ce film est régulièrement diffusé sur les chaînes de télévision européennes.

Gilles Apap se produit comme soliste et chef d’orchestre en Amérique du Nord et du Sud, en Asie, et dans la plupart des pays d’Europe. Il joue dans de grands festivals internationaux : Tokyo, Adelaïde (Australie), Paleo (Suisse), Mito (Italie), Rheingau, Ludwigsburg, Dresde, Würzburg (Allemagne). Il a bâti une relation privilégiée avec le Nordic Chamber Orchestra (Suède) avec lequel il s’est produit
régulièrement comme chef et soliste.

En 2002, il crée « THE COLORS OF INVENTION » ensemble avec lequel il tourne dans le monde entier. Ce quatuor réunit autour de Gilles Apap : Myriam Lafargue (accordéon), Ludovit Kovac (cymbalum) et Philippe Noharet (contrebasse).

Gilles Apap se produit en musique de chambre avec de nombreux partenaires : le Quatuor Debussy, l’Ensemble Raro, les musiciens indiens du projet WEST MEETS EAST, Alain Meunier, Gérard Caussé, Marc Coppey, Razvan Popovic, les pianistes Eric Ferrand N’Kaoua, Anastasya Terenkova, Zlata Chochieva, Dana Ciocarlie, Ludmila Berlinskaia, Marie-Josèphe Jude, Dimitri Naïditch, Itamar Golan, … Il forme un duo constitué avec la pianiste Diana KETLER.

En 2019 il crée l’ensemble de cordes « APAP STRING FOLIES » qui réunit dix musiciens. Leur répertoire va de Bach au Blue Grass en passant par Vivaldi, Kreisler, Enesco, le Folk irlandais et le Old Time, …

Gilles Apap se produit régulièrement avec orchestre : Israël Philharmonic ; Gewandhaus de Leipzig ; Boston Philharmonic ; San Francisco Symphony ; Gothenburg Symphony Orchestra ; Russian National Symphony ; Israël Sinfonietta ; Cappella Gabetta ; Santa Barbara Symphony ; SouthWest Florida Symphony Orchestra ; Orchestre Philharmonique de Nice ; Orchestre National de Bretagne ; Orchestre Pasdeloup ; …

ARTE a consacré à Gilles Apap deux films réalisés par Bruno Monsaingeon. En 2003, le Bayerischer Rundfunk et Arte en réalisent un troisième tourné aux USA et en Inde, intitulé « Apap Masala – Voyage au bout de l’Archet » paru en DVD.
Un documentaire ainsi qu’un concert filmé dans son intégralité — le Concerto de Beethoven, avec le Nordic Chamber Orchestra — sont disponibles en ligne sur la chaîne Classical.tv

Gilles Apap enregistre d’abord pour SONY Classical New-York, avant de fonder en 1999 son propre label Apapaziz Productions pour lequel il a enregistré huit CDs. « Sans orchestre » avec The Colors of Invention a été acclamé lors de sa présentation à Berlin dans la Kammermusiksaal de la Philharmonie en 2009.


Passionné par la transmission et la pédagogie, Gilles Apap donne des master-classes dans le monde entier : en Irlande, aux États-Unis, Boston, Bloomington Indiana, en Espagne, à Kronberg Academy (Allemagne), à Gstaad (Suisse), au Venice Music Masters (Italie), Keishet Eilon (Israël) et dans de nombreuses villes en France.

http://gillesapap.com/

© Photo Richard Boulestreau

Consent Management Platform by Real Cookie Banner